mercredi 20 avril 2016

Prendre soin de soi - ce n'est pas de l'égoïsme, c'est nécessaire

Après le constat de burn-out, ce que votre médecin vous dit c'est : faites-vous plaisir ! 

Et c'est vrai que la première semaine, quand on a toute la journée pour soi car le mari travaille et le gamin est à l'école ... on trouve quelques petites idées pour se faire plaisir !

Moi je suis allée chez l'esthéticienne, j'ai fait les magasins, j'ai dessiné et colorié, je me suis baladée dans mon nouveau quartier, à la campagne ... 

Peu de temps après, je me suis dit que je devrais tenter d'analyser, de découvrir ce qui me nourrit vraiment profondément, durablement. 

Et bien ça, c'est pas gagné ! Le shopping bien sûr, cela n'apporte qu'un plaisir très éphémère et puis rare sont ceux qui peuvent dépenser sans compter, donc forcément, il faut trouver autre chose. 

Alors j'ai repensé au livre de Thich Nhat Hanh au sujet duquel j'ai fait un article sur ce blog, guérir l'enfant intérieur ... et j'ai repensé à la méditation de pleine conscience ou mindfulness. 

Et c'est vrai que cela, méditer, cela me fait du bien, cela m'apaise, me calme. Si on n'a pas l'occasion de rejoindre un groupe de formation en 8 semaines, on peut déjà trouver des méditations guidées sur youtube, ne serait-ce que pour prendre conscience de sa respiration ... 

Après, la démarche proposée dans le livre, Guérir son enfant intérieur, pour moi est bien plus profonde et elle demande un accompagnement, au moins un certains temps, car guérir son enfance, ce n'est pas une petite affaire, même quand on n'a pas vécu de "graves" traumatismes. 

Ce que j'aime dans les écrits de Thich Nhat Hanh, c'est qu'il nous réapprend à apprécier les miracles auxquels on s'est habitué : comme le fait de respirer, de voir, d'avoir un coeur qui fonctionne bien. 

J'y ai lu que les conditions du bonheur sont réunies dans l'ici et maintenant, quand on est pleinement ancré dans le présent. Bien souvent ce qui nous empêche d'être heureux c'est qu'on a des regrets pour le passé et des inquiétudes pour l'avenir. 

Quand notre énergie et notre attention ne sont pas pleinement dans l'acte qu'on pose, il y a des risques pour que cet acte n'atteigne pas son but, ne nous apporte pas ce qu'on en espère. 

Les enfants sont dans le présent, en ce sens, souvenons-nous des paroles d'un autre sage, Jésus, qui nous recommandait d'être comme des enfants, innocents bien sûr, mais peut-être aussi : présents, pleinement dans ce qu'ils font, capables de s'émerveiller de choses simples, joyeux, curieux et empathiques. 


Et puis ce que j'aime aussi dans la pleine conscience c'est qu'au bout d'un peu de pratique, elle peut faire partie de notre vie quotidienne, sans qu'on lui consacre de longs moments à elle seule. 

On peut marcher en pleine conscience, manger en pleine conscience, cuisiner en pleine conscience, travailler en pleine conscience, se laver en pleine conscience ... 

Notre vie, apparemment, prend alors une saveur différente, non pas parce que nos activités sont différentes, mais parce qu'on vit nos activités dans un autre état, un état où on savoure chaque instant présent, l'un après l'autre. 

L'autre point intéressant est que cette technique n'a rien de religieux, elle a été conçue pour aider à gérer le stress, donc elle peut-être pratiquée par tous, qu'on soit croyant, athée, agnostique ... 

Pratiquer quand on est calme et serein, nous aiderait à retrouver cette sérénité et ce recul, même dans les moments de stress, quand on fait face à une crise qui pourrait nous faire perdre notre self-contrôle.

J'ai lu exactement la même chose au sujet des enfants : c'est quand ils sont calmes qu'il faut leur apprendre à se calmer. 

En réalité qu'on soit adulte ou enfant, l'apprentissage suit la même logique.

Pour ma part, je vais essayer d'inclure une session de méditation guidée de 12 min matin et soir, pour commencer. J'aimerais prendre cette habitude et la garder. 

Et voici la vidéo que j'aime bien : 



Si vous avez d'autres idées, gratuites ou presque, qui vous aide à vous sentir nourri, apaisé, serein, plein d'énergie, ressourcés, j'attends vos suggestions avec impatience ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire